POURQUOI LE POIDS DU CORPS EST MEILLEUR QUE LA SALLE ?

POURQUOI LE POIDS DU CORPS EST MEILLEUR QUE LA SALLE ? 7 RAISONS QUI SAURONT TE CONVAINCRE !

Tu veux te mettre au sport mais tu ne veux pas aller en salle ? Tu es déjà limite niveau budget et tu ne peux pas te permettre un abonnement en salle ? Tu as peur de payer et que les salles soient à nouveau fermées ?

Et pourquoi ne pas t’entraîner au poids du corps à la maison ? Tu me diras sûrement que les progrès sont très limités et que cela convient seulement aux débutants… désolé mais tu as tout faux !

Après plusieurs années de salle, je me suis lancé dans l’entraînement au poids du corps depuis maintenant plus de 3 ans et je continue de progresser. Je suis en plus très loin d’avoir atteint ma limite tant la marge de progression est immense.

Nous allons voir ensemble pourquoi l’entraînement au poids du corps est selon moi meilleur que l’entraînement en salle. Et aussi comment faire en sorte qu’il soit meilleur. Car si c’est pour faire seulement des pompes et des abdos, oui là tu ferais mieux d’aller à la salle !

Je tiens à préciser que je me base sur des faits mais aussi sur mon opinion, alors il est possible que tu ne sois pas toujours d’accord.

Quelques bases

La musculation au poids du corps

Comme son nom l’indique, la musculation au poids du corps consiste à utiliser notre propre corps comme poids afin de prendre en masse et en force.

La musculation au poids du corps est aussi appelée « calisthenics » ou « street workout ». Il y a en fait quelques différences entre ces pratiques mais elles se basent toutes sur un entraînement au poids du corps. Je parlerai également de « musculation à la maison » pour désigner l’entraînement au poids du corps.

Certes on peut s’entraîner en home gym, mais le but du home gym est de reproduire une salle de sport à la maison. L’entraînement sera donc très similaire à un entraînement en salle. De plus, nous n’avons pas tous les moyens ou la place de se faire une mini salle de sport à la maison. Je ferai donc bien la distinction entre « entraînement maison » et « entraînement en home gym ».

Dans l’entraînement au poids du corps, on classe parfois aussi les exercices au poids du corps avec du poids supplémentaire. Par exemple les tractions lestées, les dips lestées ou plus rarement le squat à la barre. Cela permet de débloquer certains paliers mais ce n’est absolument pas nécessaire.

L’entraînement en salle de sport

En salle de sport on peut s’entraîner avec des barres, des haltères, des machines et d’autres matériels en tout genre. On peut même s’entraîner au poids du corps en salle. Mais quand je parlerai « d’entraînement en salle », je parlerai évidemment d’entraînement avec du matériel de salle.

La principale différence entre l’entraînement en salle et l’entraînement au poids du corps, c’est le matériel à disposition. En salle on peut utiliser à peu près tout ce qu’on veut pour s’entraîner, mais ce n’est pas pour autant que c’est forcément meilleur !

Je vais tenter de te convaincre que la musculation à la maison est meilleure pour toi que la musculation en salle, avec 7 arguments.

C’est parti !

Les 7 raisons qui sauront te convaincre de t’entraîner au poids du corps

Construis les murs avant de les isoler

Le premier avantage est inhérent à l’entraînement en lui-même. Au poids du corps, les exercices sollicitent souvent de nombreux muscles à la fois.

Prenons l’exemple d’une pompe, qui est l’exercice le plus connu et basique de l’entraînement au poids du corps. Une pompe sollicite principalement les pectoraux, les triceps, les épaules. Mais également d’autres muscles secondairement, comme les abdos, le grand dentelé ou encore les quadriceps pour verrouiller les jambes.

Ceci n’est qu’un exemple, mais le principe est valable sur bon nombre d’exercices. En effet, dans la musculation au poids du corps, on déplace tout ou une partie de notre corps. Ce qui implique de considérer le corps comme un seul bloc, qui doit fonctionner de manière synchrone.

Contrairement à la musculation en salle où on isole plus certains muscles, au détriment d’autres.

Ainsi, les muscles stabilisateurs qui maintiennent la bonne santé de notre corps et de nos articulations sont très rarement négligés. Bonne nouvelle pour ta santé et ta durabilité.

La frime La maîtrise de ton corps

Pompe en poirier/ Handstand push up

Avec la musculation à la maison, tu peux faire grossir tes muscles et prendre en force oui. Et tu deviens aussi et surtout maître de ton corps.

Tu pourras soulever ton corps dans quasiment toutes les positions possibles et imaginables. Tu seras plus à l’aise dans ton corps, et tes performances seront en partie transférables sur bon nombre de sport. En effet, l’entraînement au poids du corps développe force, masse musculaire, stabilité et équilibre.  

Maîtriser son corps, c’est également impressionnant. Soyons honnête, qui n’a pas envie de faire une pompe en poirier devant ses potes juste pour frimer ?

Ça ne doit pas être ce qui te motive, mais cela vaut la peine d’être noté !

Allège ton planning et tes contraintes

Nombre d’entre nous ont pu expérimenter le télétravail suite au contexte actuel. Détesté par certains, aimé par d’autres, là n’est pas la question. Nous serons tous d’accord pour dire qu’il offre un gain de temps considérable, notamment grâce à la suppression des déplacements.

La musculation à la maison offre le même avantage. Si certains ont leur salle à deux pas de leur maison, d’autres doivent prendre la voiture ou marcher un certain temps. En t’entraînant chez toi, tu vas pouvoir économiser plusieurs fois par semaine ce temps précieux.

La suppression de ces déplacements apporte un autre avantage, une contrainte en moins. Ça nous arrive tous d’avoir des coups de mou ou des envies de rester chez soi et de ne pas en sortir. Ces jours-là, se déplacer jusqu’à la salle pour s’entraîner est un véritable combat contre soi-même.

Avec la musculation à la maison, ta salle de sport est chez toi. Même pas besoin de te déplacer et de te préparer. Tu peux même t’entraîner en pyjama ou tout nu, mais épargne moi les détails s’il te plaît.

Alourdis ton portemonnaie

L’abonnement en salle peut coûter cher, très cher. L’entraînement au poids du corps ne coûte quant à lui pas grand-chose. Juste une barre de tractions suffit pour progresser de manière illimitée. Tu peux donc t’en tirer en payant seulement quelques dizaines d’euros.

D’autres équipements peuvent également être intéressants pour diversifier ou optimiser son entraînement, mais rien d’indispensable !

Finies les mauvaises influences

Sous le regard d’autres personnes, on a tendance à en faire trop. Que ce soit pour impressionner la personne qui t’as tapé dans l’œil ou pour une autre raison, il y a de grandes chances que tu tombes dans ce piège. Les risques :

  • Mettre des charges trop lourdes
  • Ne pas être focus sur son exercice

Dans les deux cas, le risque de blessure est présent. Évidemment, avec un travail sur soi-même il est possible de faire face à ce problème. Mais on le retrouve beaucoup en salle de sport. Notamment chez les débutants, qui cherchent à prouver aux autres et à eux même qu’ils ne sont pas aussi faibles qu’ils ne le paraissent.

Mais ceci n’est pas le plus gros problème. Je vais te parler d’un sujet qui fâche : les stéroïdes. Comme dans tous les sports, les stéroïdes sont très utilisés en musculation. Pas seulement en salle, les athlètes s’entrainant au poids du corps peuvent se doper aussi.

Le problème c’est qu’en salle on est confronté à des personnes avec des niveaux surnaturels, au sens propre du terme. Lorsqu’on voit des personnes deux fois plus massives que nous, on a vite tendance à vouloir les imiter, parfois de manière injustifiée. On se dit que si cette personne est musclée, elle s’entraîne forcément bien alors il faut faire comme elle (totalement faux).

Ici, il y a encore deux risques. Je vais te les énumérer :

  • Essayer de reproduire l’entraînement. L’entraînement sera très probablement inadapté à toi. Soit parce qu’il est adapté à quelqu’un sous stéroïdes, soit parce qu’il n’est pas très bien pensé mais qu’il marche sur la personne grâce aux stéroïdes, ou soit parce qu’il ne convient pas à ta morphologie et à tes points forts et points faibles
  • Se fixer ce physique comme objectif. La déception t’attend si tu te fixes pour objectif des physiques de dopés.

Je te recommande de te comparer seulement à toi-même, c’est le meilleur moyen d’aller de l’avant. C’est tout à fait possible en salle, je ne dis pas le contraire. Mais à la maison, seul avec soi-même c’est quand même plus simple !

Construis-toi une vraie volonté

Je sais ce que tu te disais en lisant les précédents points. Que s’entraîner seul, c’est moins motivant qu’en salle. C’est recevable. Mais je vais te poser une question, tu t’entraînes pour toi ou pour les autres ? Pour toi pas vrai ? Alors tu n’as besoin de personne pour te motiver !

Ce qui doit te motiver, ce sont les objectifs à la clé. L’envie de toujours faire mieux, de ne pas abandonner.

Certes au début ce n’est pas facile, mais quand tu auras intégré ça, tu dureras dans le temps. Et tu seras sûr que ta motivation viendra seulement de toi et pas des autres. C’est ça qu’on recherche !

Une motivation décuplée

Pour donner le meilleur de soi même et pour durer, il faut de la volonté. Mais aussi et surtout de la motivation, voire même de la passion. Je vais te raconter mon histoire personnelle.

Pratiquant en salle pendant plusieurs années, je faisais de la musculation pour prendre de la masse et secondairement de la force. Quand les kilos montaient sur la balance et sur la barre, j’étais motivé et j’en voulais plus. Mais les choses étaient trop monotones. Je n’étais plus assez stimulé, voir des chiffres monter ne me suffisait plus.

J’ai donc arrêté la salle pendant un an, puis j’ai repris, uniquement au poids du corps. Très vite, j’ai cherché des exercices difficiles et adaptés à mon niveau.

J’ai donc voulu apprendre le muscle up. Pour info, c’est une traction suivie d’un dip (poussée verticale). Le but étant de passer au dessus de la barre et de finir bras tendus au-dessus de celle-ci.

J’étais bon en traction, mais j’ai eu beau essayer de tirer de toutes mes forces, mon corps ne passait pas au-dessus de la barre.

Je me suis donc lancé comme objectif personnel de passer ce fichu muscle up.

Et après quelques jours de travail acharné, j’y suis enfin parvenu. J’ai ressenti un accomplissement qu’on ne ressent pas en faisant simplement monter les chiffres sur la barre.

Je me suis donc lancé d’autres objectifs, à court et à long terme pour sentir à nouveau cette satisfaction. Cette satisfaction de voir concrètement qu’on a fait des progrès énormes.

Et c’est comme ça que ma passion pour la musculation au poids du corps est née.

Ceci n’est que mon avis, mais je te recommande vivement de me suivre. C’est plus qu’un sport, c’est une aventure parsemée de petites victoires qui augmentent toujours plus notre motivation.

Je vous vois venir !

Ok, je vais anticiper des questions qui reviennent souvent et y répondre. Lis attentivement pour ne pas me les reposer par la suite 😉.

Suis-je limité par le poids de mon corps ?

Certaines remarques reviennent souvent lorsqu’on parle d’entraînement au poids du corps : « tu es limité par ton poids », « ça convient seulement aux débutants », « c’est trop facile », etc.

Face à cela j’ai une réponse toute simple : « sais-tu faire une traction à un bras ? ». La réponse est probablement non, car très rares sont les gens qui savent faire des tractions à un bras. Et je parle de vraies tractions à un bras, pas des tractions en tenant son poignet avec l’autre bras.

Les tractions à un bras ne sont pas le seul exemple d’exercices incroyablement difficiles au poids du corps. Les planches, front levers, handstand push ups, etc. en sont aussi…

Planche complète/ Full planche
Full planche (planche complète). Athlète : Artem Morozov

La seule limite à l’entraînement au poids du corps c’est notre imagination. Quoique, en cherchant sur internet on trouve facilement des exercices difficiles. Donc aucune excuse pour ne pas commencer le poids du corps.

En utilisant des variations à un bras ou des effets de levier, la progression est illimitée, crois-moi.  Aussi bien en force qu’en masse musculaire.

Et les jambes dans tout ça ?

Un autre argument est utilisé contre la musculation au poids du corps : l’entraînement des jambes. Est-il possible de bien développer ses cuisses au poids du corps ? La réponse est oui.

Encore une fois, il existe des exercices extrêmement difficiles qui sauront te mettre à l’épreuve même après des années voire des dizaines d’années d’entraînement. Je prends l’exemple de la presse naturelle à une jambe (natural one leg press) ou encore le curl/ flexion nordique (nordic curl).

Donc ne t’inquiète pas, tu n’auras pas de jambes de coq en t’entraînant au poids du corps à condition d’y mettre du sérieux (ce qui est également valable en salle).

Maintenant, il est vrai que de nombreux pratiquants de musculation au poids du corps, ou plutôt de street workout ont des jambes de coq. Le problème ne vient pas du sport en lui-même, il faut simplement comprendre que nous n’avons pas tous les mêmes objectifs.

Un pratiquant de street workout qui veut atteindre des niveaux de compétition et réussir des figures comme la planche ou le front lever aura tout intérêt à ne pas entraîner les jambes, pour deux raisons :

  • Être plus léger et faciliter ses mouvements
  • Améliorer sa récupération nerveuse en réduisant son volume d’entraînement

Comme pour l’entraînement en salle, il y en a pour tous les goûts et objectifs. Que tu veuilles de la masse, de la force, des grosses cuisses ou non, la musculation au poids du corps est absolument faite pour toi !

Comment savoir que j’effectue bien les exercices si je m’entraîne seul ?

Se filmer régulièrement est très important quand on s’entraîne seul. Cela permet de détecter les mauvaises exécutions et de les corriger le plus vite possible, avant de prendre de mauvaises habitudes.

Il te suffit ensuite de te comparer à des vidéos sur youtube par exemple.

Si tu veux l’avis d’une personne, n’hésite pas à m’envoyer également tes vidéos par email à l’adresse suivante : contact.musculationmaison@gmail.com. Je te dirai ce qui ne va pas.

Tes vidéos resteront privées évidemment !

Le mot de la fin

Je ne cherche pas à discréditer l’entraînement en salle de sport, loin de là. Je me suis entraîné plusieurs années en salle et j’ai beaucoup progressé.

Je veux juste te faire comprendre qu’il est possible d’avoir des résultats au moins aussi bons en t’entraînant chez toi, en profitant en plus des nombreux avantages.

Si ton objectif est le powerlifting, ou soulever des barres très lourdes, évidemment l’entraînement en salle sera plus approprié pour toi. Si tu envisages de faire des compétitions de bodybuilding de manière pas très naturelle également.

Mais pour la grande majorité des gens, qui cherchent simplement à devenir plus musclés et plus forts, l’entraînement à la maison est plus avantageux. La balle est maintenant dans ton camp. À toi de faire ton choix. Mais n’hésite pas à me demander conseil !

Écrire un commentaire